Publications 2015

Quel est l’impact de l’encadrement des tarifs sur l’activité des généralistes ? 

Une évaluation des restrictions introduites en 1989 pour l’accès au secteur 2 (avec dépassements d’honoraires)

Autorisés pour les médecins libéraux du secteur 2, les dépassements d’honoraires contribuent à dégrader la couverture offerte par la Sécurité Sociale, puisque celle-ci est définie sur la base des tarifs conventionnels. C’est pourquoi les pouvoirs publics élaborent régulièrement des mesures visant à limiter la progression des dépassements d’honoraires. A cet égard, la réforme la plus radicale en matière de régulation des dépassements fut sans doute la quasi-fermeture du secteur 2 décidée fin 1989. En restreignant l’accès au secteur 2 aux seuls anciens chefs de clinique et assistants des hôpitaux, cette mesure a provoqué une chute massive du nombre de généralistes pouvant pratiquer des dépassements. Dès lors, si les dépassements pratiqués par les spécialistes sont encore aujourd’hui un enjeu majeur pour le système de soins, le gel du secteur 2 a permis de mettre quasiment un terme à ceux des généralistes. 

Accès au texte intégral

Lettre de la Chaire Santé n°23

GP responses to price regulation: evidence from a french nationwide reform, par Elise Coudin, Anne Pla, Anne-Laure Samson, Cahier de la Chaire Santé n°23. Health Economics, vol. 24, n°9, pp. 1118-1130

 

Des couvertures complémentaires généreuses peuvent-elles encourager les dépassements d’honoraires ?

Autorisés pour les médecins libéraux du secteur 2, les dépassements d’honoraires permettent une amélioration de leur revenu sans dépense additionnelle pour la Sécurité Sociale. Mais ils contribuent à une dégradation de la couverture offerte par la Sécurité Sociale, puisque celle-ci est définie sur la base des tarifs conventionnels. A l’extrême, il n’est pas exclu que les dépassements d’honoraires entravent l’accès aux soins des individus à bas revenus. 

Accès au texte intégral

Lettre de la Chaire Santé n°22

Does health insurance encourage the rise in medical prices?, A test on balance billing in France, par Brigitte Dormont et Mathilde Peron, Cahier de la Chaire Santé n°22,Health Economics, Volume 25, Issue 9, September 2016, pp. 1073–1089

 

L’insécurité de l’emploi peut-elle affecter la santé ?

La période actuelle est marquée par la montée du sentiment d’insécurité de l’emploi dans de nombreux pays. Cette insécurité est souvent liée à un turnover important de la main d’œuvre qui peut être facteur de productivité. Mais quel est l’impact de l’insécurité de l’emploi sur la santé des salariés ?

Accès au texte intégral

Lettre de la Chaire Santé n°21

Does Job Insecurity Deteriorate Health? Eve Caroli et Mathilde Godard, Cahiers de la Chaire Santé n°21,Health Economics, 25(2), pp. 131-147, 2016

 

Publication Les Cahiers Louis Bachelier n°16, mars 2015

L économie au service de la santé

 

Tests génétiques : comment promouvoir les comportements préventifs sans encourager la discrimination en assurance maladie ?

La « révolution génétique » promet des gains d’efficience pour les soins curatifs et préventifs. Les tests génétiques ne permettront pas seulement de personnaliser le dosage des traitements curatifs. Ils fourniront aussi une information très utile sur l’impact potentiel d’un effort de prévention engagé par un individu. Actuellement, les informations disponibles ne portent que sur le risque moyen et sur l’impact moyen d’une mesure de prévention. De ce fait, un individu peut sous-estimer l’impact pour lui même d’un comportement de prévention. A l'inverse, un autre individu peut s’engager dans un comportement de prévention coûteux ou pénible, alors qu’il est non justifié au regard de l’importance réelle de son risque individuel.

Accès au texte intégral

Lettre de la Chaire Santé n°20

Genetic testing with primary prevention and moral hazard, David Bardey, Philippe De Donder, Cahiers de la Chaire Santé n° 20, Journal of Health Economics,Volume 32, Issue 5, September 2013, Pages 768–779

Contact

Chef de projet
Victoria Verdy

Victoria.VERDY@dauphine.fr

Bureau P163

01 44 05 46 02