Publications 2013

 

 

 

Comment comparer la productivité et l'efficacité des hôpitaux publics et privés ?

 En France comme dans les autres pays, l’hôpital coûte très cher : en 2012, les soins hospitaliers représentent 46 % de la consommation de soins et de biens médicaux, soit le premier poste de dépense, alors que les séjours hospitaliers ne concernent chaque année qu’environ un dixième de la population.

Comme chacun sait, le financement des hôpitaux a été réformé avec l’introduction en 2004 de la tarification à l’activité (T2A), qui consiste à verser une somme forfaitaire dépendant de la pathologie traitée pour la prise en charge d'un patient. En rupture avec une logique rétrospective, le forfait établit un paiement prospectif, ce qui présente l’intérêt d’inciter les hôpitaux à fonctionner de façon efficiente, c'est-à-dire à minimiser leurs coûts pour un niveau de soins donné. Cette réforme a suscité de nombreux débats, sur les risques supposés de détérioration de la qualité des soins, mais aussi sur sa portée réelle et ses modalités de mise en œuvre.

Cahier de la Chaire Santé n°15

Lettre de la Chaire Santé n°15

Comment évaluer la productivité et l'efficacité des hôpitaux publics et privés? Les enjeux de la convergence tarifaire, Cahier de la Chaire Santé n°15, Brigitte Dormont, Carine Milcent,  Economie et Statistiqe-143-171, Mai 2013  

 

Stratégies de localisation des médecins

Contrairement à ce que laissent entendre les débats récurrents sur les déserts médicaux, on ne manque pas de médecins en France ! Le problème vient de leur inégale répartition sur le territoire, non justifiée par des différences géographiques dans les besoins de soins : tout se passe comme si les généralistes, et plus encore les spécialistes, cherchaient avant tout le soleil. Dans les zones sous dotées en médecins, les patients sont rationnés. Dans les zones sur dotées, les médecins peuvent adopter des comportements de demande induite afin d’améliorer leurs honoraires, restreints par des patients en quantité insuffisante. Au total, cette mauvaise répartition est source de surconsommation de soins et d’inégal accès aux soins, autrement dit d’inefficacité et d’inéquité.

Lettre de la Chaire Santé n°13

Cahier de la Chaire Santé n° 13

Stratégies de localisation des médecins généralistes français: mécanismes économiques ou hédonistes?, Cahier de la Chaire Santé n°14, Eric Delattre et Anne-Laure Samson, Economie et Statistiqe-455-456, Mai 2013

 

Les gens déclarent-ils plus honnêtement leurs préférences après avoir fait le serment de dire la vérité?

Beaucoup de politiques publiques investissent dans la production de biens dits « non-marchands », car  leur consommation ne résulte pas d'un échange sur un marché régulé par la loi de l'offre et de la demande. C'est le cas de la mise en place de nouveaux traitements médicaux, des dispositifs permettant de diminuer la pollution de l'air, d'améliorer la qualité de l'eau, etc.  Ces politiques nécessitent d'évaluer le montant d'investissement souhaité par la collectivité, et donc de mesurer la satisfaction que les bénéficiaires retireraient de l'existence de ces biens.

Lettre de la Chaire Santé n°13

Cahier de la Chaire Santé n° 13

Preference Elicitation under Oath, Cahier de la Chaire Santé N° 13, Nicolas Jacquemet, Robert-Vincent Joulé, Stéphane Luchini et Jason F. Shogren,  Journal of Environmental and Economic Management, 2013, Vol. 65(1), pp. 110-132

 

Comment tarifer les hôpitaux pour une meilleure qualité des soins?

Les  économistes considèrent que les soins offerts par les hôpitaux se caractérisent par des éléments de différenciation horizontale, portant sur la spécialité ou la localisation, et des éléments de différenciation verticale, portant sur la qualité des soins.

Lettre de la Chaire Santé n°12

Cahier de la Chaire Santé n° 12

The regulation of health care providers' payments when horizontal and vertical differentiation matter, Cahiers de la Chaire Santé N° 12,  par David Bardey, Chiara Canta and Jean-Marie Lozachmeur, Journal of Health Economics,  vol 31, issue 5, pages 691-704, 2012

 

La revue « Économie et Statistique » publie avec la Chaire Santé Dauphine un numéro spécial sur le système de santé. Cette série d'articles veut montrer tout l'intérêt des recherches en économie de la santé et leur importance pour la décision publique. En lire plus

 

Contact

Chef de projet
Victoria Verdy

Victoria.VERDY@dauphine.fr

Bureau P163

01 44 05 46 02