Publications 2010

Dans quelle mesure les individus sont-ils responsables de leurs problèmes de santé ?

Comme l’Organisation Mondiale de la Santé, le Haut Conseil de la Santé Publique réclame la mise en œuvre de politiques volontaristes pour réduire les inégalités de santé. Cet objectif est-il pertinent ? Les individus ne sont-ils pas, dans une certaine mesure, responsables de leurs problèmes de santé ?

Lettre de la Chaire Santé n °8

Cahier de la Chaire Santé n°8

Effort or Circumstances: Does the Correlation Matter for Inequality of Opportunity in Health,  par Florence Jusot, Sandy Tubeuf, Alain Trannoy, Health Econ.22: 1470–1495 (2013)

 

 

Comment négocier le prix des médicaments ? Les effets ambigus des stratégies de référencement externe.

Le contrôle des dépenses de médicaments est une préoccupation croissante dans les pays développés. Les instruments développés par les responsables politiques portent sur la maîtrise des volumes consommés ou du prix des médicaments.

Lettre de la Chaire Santé n °7

Cahier de la Chaire n°7

External referencing and pharmaceutical price negotiation, par Begoña Garcia Mariñoso, Izabela Jelovac, Pau Olivella, Health Economics, 2011 (20, 6), pp. 737-756

Les hôpitaux à but non lucratif ne doivent pas être régulés comme les cliniques privées, mais l’altruisme des agents n’exonère pas le régulateur de contrats visant à l’efficience.

Les politiques publiques considèrent généralement que les agents régulés cherchent à maximiser leur profit. Les analyses du système de soins s’intéressent souvent aux hôpitaux à but lucratif, alors que l’objectif des fournisseurs de soins, plus complexe, peut être partiellement altruiste.

Lettre de la Chaire Santé n°6

Cahier de la Chaire Santé n°6

Power of Incentives with motivated Agents in public Organizations, par Michel Mougeot, Florence Naegelen, Journal of Public Economic Theory, vol.13(3), 2011, 391-416

Marchés biface : les hôpitaux peuvent se concurrencer pour attirer des patients, mais aussi des médecins.

En principe, la qualité des soins influence la demande des patients. Dans les modèles théoriques consacrés aux soins hospitaliers, la qualité des soins est définie par l’hôpital qui arbitre entre les coûts d’amélioration de la qualité et les bénéfices qu’il peut obtenir en attirant plus de patients. 

Lettre de la Chaire Santé n °5

Cahier de la Chaire Santé n°5

Competition in two-sided markets with common network externalitie par David Bardey, Helmuth Cremer and Jean-Marie Lozachmeur, Review of Industrial Organization, vol 34, n°1, february 2014

Assurance maladie en Suisse : l'assurance supplémentaire nuit à la concurrence sur l'assurance de base

De nombreux pays développés s'intéressent à l'introduction de mécanismes concurrentiels dans le domaine de la santé, mais peu de pays accordent autant que la Suisse un rôle central au consommateur. Une loi adoptée en 1996 a privilégié le libre choix de la compagnie d'assurance. Après plus de dix ans, le bilan est décevant. Cahiers de la Chaire N° 4

Lettre de la Chaire Santé n °4

Cahier de la Chaire Santé n°4

The influence of supplementary health insurance on switching behaviour:
evidence from Swiss data, par Brigitte Dormont, Pierre-Yves Geoffard, Karine Lamiraud, Health Economics, 18: 1339–1356, 2009

Soutenir un parent dépendant : les aînés motivés par l’implication des cadets ; les cadets  découragés par l’engagement des aînés.

La prise en charge de la dépendance des personnes âgées devient un sujet majeur de préoccupation dans les pays développés. Quelle place donner aux systèmes de protection sociale ? Quelle place conférer aux solidarités familiales ? 

Lettre de la Chaire Santé n °3

Cahier de la Chaire Santé n°3

Providing care for an elderly parent : interactions among siblings?
Roméo Fontaine, Agnès Gramain and Jérôme Wittwer, Health Economics 18(9): 1011-1029

Contact

Chef de projet
Victoria Verdy

Victoria.VERDY@dauphine.fr

Bureau P163

01 44 05 46 02