Axes de recherche

Les projets financés par la Chaire s’organisent en cinq axes. Chaque axe fait l’objet d’une description spécifique dans la rubrique concernée.

Systèmes d’assurance maladie

Les projets  portent sur la question du périmètre de l’assurance obligatoire, sur son mode de financement, sur l’existence d’un assureur unique ou de plusieurs compagnies en concurrence. Les études portent sur la question de la tarification à l’âge pour les complémentaires santé, dans un contexte caractérisé par une concurrence accrue et de vieillissement des adhérents mutualistes.

Régulation de l’offre de soins

Concernant l’hôpital, la tarification et les mécanismes incitatifs permettant d’obtenir des soins efficaces et de qualité est étudiée. Plusieurs projets s’intéressent à la productivité des hôpitaux publics et privés, ainsi qu’à l’impact de la diffusion de l’information sur la qualité. Concernant l’ambulatoire, les thèmes abordés sont les comportements de localisation des médecins, les systèmes de paiements et les revenus des médecins.

Couverture et accès aux soins

Les travaux portent sur l’inégalité des chances en santé et sur les relations existant entre le capital social et le recours aux soins. Le rôle de la responsabilité individuelle dans les différences de santé observées entre les individus est examiné, avec une prise en compte des corrélations possibles entre « effort » et « circonstances ».

Valeur de la santé et dépenses de santé

La Chaire santé a financé en 2009 une enquête d’évaluation contingente auprès de 3000 individus pour améliorer la connaissance sur les préférences des français en matière de santé, sur leur anticipations et leurs arbitrages santé revenu. Un groupe de travail s’est constitué autour de cette enquête, avec plusieurs articles en cours de réalisation. Dans le même axe d’autres projets plus méthodologique, portent sur la correction du biais hypothétique dans les méthodes de révélation des préférences.

Santé et Travail

Cet axe de recherche est impulsé par Eve Caroli, qui s’intéressera à l’impact de l’insécurité de l’emploi sur la santé, ainsi qu’à l’utilisation potentielle, par les entreprises, des arrêts de travail comme substitut au chômage partiel.

 

                                              

                                               

Le vieillissement est un thème transversal abordé par plusieurs Chaires et par le Labex « Finance et Croissance Durable » au sein de l’institut Louis Bachelier. Ce thème est aussi présent dans les travaux de plusieurs axes de la Chaire Santé, qui examinent l’impact du vieillissement sur les dépenses de santé et les enjeux touchant à la prise en charge de la
dépendance.

Sous l’impulsion de l’Institut Montparnasse, Brigitte Dormont a réalisé avec Hélène Huber (PSE) une actualisation sur la période 2000-2008 des travaux d’évaluation du rôle du vieillissement dans la croissance des dépenses de santé qui avaient été réalisés pour la période 1992-2000. Ils confirment, même sur cette période récente caractérisée par l’arrivée des générations du baby-boom aux âges élevés, le rôle mineur du vieillissement sur la croissance des dépenses de santé.

Par ailleurs, le Legos est pour la 5ème vague le laboratoire en charge de l’enquête SHARE pour la France. Une équipe avec un statisticien - ingénieur de recherche, et le Country Team Leader de Share-France, Marie-Eve Joël (PSL, Université Paris-Dauphine), est constituée au sein du Legos, en liaison avec la Fondation Dauphine. Ceci constituera un accès facilité à l’utilisation des données de Share par les chercheurs de la Chaire Santé et des autres chaires au sein de l’institut Louis Bachelier.

Contact

Chef de projet
Victoria Verdy

Victoria.VERDY@dauphine.fr

Bureau P163

01 44 05 46 02